Cool chocolate's bar !

Malgré le fait qu'une immensité de variétés de barres énergétiques et de barres céréales existent de nos jours, les barres aux arômes et saveurs de chocolat demeurent les préférées pour un grand nombre de personnes.

Des barres partout...

Pourquoi ces barres courent en tête dans la course des ventes sur le marché ? Pourquoi sont-elles tout simplement les meilleures d'un point de vue gustatif ?

Chocolat noir, chocolat blanc ou encore aux douceurs lactées ou caramélisées, quels ingrédients privilégiés pour une bonne séance sportive et pour des apports nutritifs essentiels ?

J'enquêste belle dame...

Hubert et son équipe d'enquêteurs a donc décidé de partir à la recherche des informations qui sauront éclairer vos futurs achats et vos prochaines consommations nutritionnelles lors des événements sportifs à venir.

Les deux barres chocolatées Hubert

Le chocolat noir et ses bienfaits :


Aux yeux de tous les plus grands nutritionnistes et diététiciens spécialistes de la pratique sportive, le chocolat noir remporte tous les suffrages haut la main.

Du chocolat très riche !

Riche en fer, en magnésium, et surtout en flavonoïdes, le chocolat noir possède de nombreux arguments pour endosser le rôle de favoris lorsque vous recherchez une douceur sucrée et savoureuse pour votre effort.
Contrairement à tout ce que nous pourrions entendre et lire, le chocolat noir est bon pour la santé. A vrai dire, il est même très intéressant sur le plan nutritionnel pour un sportif ayant une pratique régulière voire quotidienne de la musculation.
Véritable stimulant, le chocolat noir active la production naturelle de sérotonine. Le nom vous fait peur ? Ne vous inquiétez pas, la sérotonine est cette fabuleuse substance qui agit contre la dépression et booste votre regain en moral.

Et des nutriments

Le chocolat noir présente une teneur en magnésium non négligeable. Il constitue en effet un aliment très riche en magnésium. Il est également bon de savoir que sa consommation régulière est conseillée par les diététiciens.
Qu'il soit consommé avant ou après votre activité sportive et intense, le chocolat noir aura le merveilleux pouvoir de vous faire éviter les crampes ainsi que les baisses de performances liées à l'effort. De plus, il a aussi le pouvoir de réduire le stress en incitant l'organisme à produire du cortisol, véritable agent anti-stress.

Nous, on boufferait la plaque...

Toutefois, la consommation de chocolat noir doit rester raisonnable car deux grands carrés de chocolat noir représentent plus de 100 calories. Si vous désirez reste bien dans vos baskets et continuer à faire attention à votre ligne, il ne faudra pas dépasser cette quantité recommandée par jour. Nous tenons à préciser que chaque personne possède un métabolisme différent et que les quantités ingurgitées peuvent donc varier entre différents individus.

Le chocolat blanc moins bon que le chocolat noir :

Pourtant adulé par une majorité de personnes au détriment du chocolat noir, le chocolat blanc est pourtant moins bon à la santé que son compère aux couleurs foncées.
Vous allez sans doute vous interroger sur la raison de cette vérité ? Le chocolat noir contient tout simplement plus de magnésium, de fer et d'autres nutriments essentiels, nécessaires à votre organisme et très utiles au bon fonctionnement de votre système musculaire.
Alors que le chocolat noir contient nettement plus de flavonoïdes au sein de ses tablettes, le chocolat blanc n'en présente qu'une quantité mineure. Ce phénomène est directement lié au fait que le lait présent dans le chocolat blanc inhibe leur effet antioxydant.

Noir ou blanc?

De plus, une autre donnée à prendre en compte est le fait que le chocolat blanc est inévitablement plus calorique que le chocolat noir. Pour faire simple, plus le chocolat a une teneur riche en cacao, moins il sera calorique.
Pourquoi est-il donc plus calorique ? Tout simplement car il contient beaucoup plus de sucres mais il présente également une teneur plus élevée en lipides. Les lipides étant des matières grasses.
Cette forte concentration lipidique s'explique de façon très aisée. Le chocolat blanc contient uniquement du beurre de cacao et non du cacao pur et simple. Le beurre de cacao est nettement plus gras que la fève en elle-même.

Le chocolat ne fait pas toujours bon ménage :


Pour les personnes souffrant de diabète, le chocolat noir fait partie des aliments à proscrire. Comme il contient du saccharose, le chocolat est rapidement métabolisé par l'organisme et provoque instinctivement une augmentation mesurable de la glycémie au sein de votre corps.
Bien évidemment, si vous aimez fortement le chocolat, le chocolat noir est à privilégier. Mais il faudra se pencher vers un chocolat possédant une forte teneur en cacao. Dans ce cas, il est vivement conseillé de mettre de côté le chocolat blanc ou celui au lait.
Attention également aux allergies ! En effet, le lait ou les arachides qui peuvent entrer dans le processus de fabrication du chocolat sont très allergisants. Ce n'est donc le chocolat qui est en cause, mais une touche de prudence est requise pour éviter certains désagréments.

Une recette de barre chocolatée sympa à réaliser vous-même à la maison :


Chez Hubert, on aime la cuisine et la pâtisserie. On a donc décidé de ne pas faire les radins et de vous faire partager un petit délice dont nous avons soigneusement élaboré la recette. Bonne cuisine !

La barre chocolatée fourrée au caramel


Les Ingrédients (Pour 8 personnes)

Pour les biscuits :
- 200 g de beurre demi-sel
- 80 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 300 g de farine
Pour le caramel et l'enrobage :
- 170 g de sucre
- 100 g de beurre demi-sel
- 165 g de crème liquide à 35%MG
- 2 feuilles de gélatine
- 1/2 gousse de vanille
- 300 g de chocolat au lait

3 étapes simples et délicieuses :

Étape 1 :

Les biscuits : Travaillez le beurre en pommade avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez la farine et mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène mais souple. Étalez la pâte sur 1 cm d'épaisseur et découpez des rectangles d'environ 7 cm de long et 2,5 cm de large. Placez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier de cuisson et laissez reposer 1 heure au frais. Mettez à cuire à 150°C pendant 30 minutes.

Étape 2 :

Pour le caramel : Dans une casserole, faites cuire le sucre pour qu'il obtienne une belle couleur caramel. Dès la 1ère fumée, ajoutez le beurre et remuez bien à l'aide d'un fouet. Ajoutez ensuite en 3 fois la crème préalablement chauffée aux micro-ondes avec la gousse de vanille grattée. Portez le tout à ébullition. Ajoutez la gélatine ramollie dans de l'eau froide et fouettez vivement. Transvasez le mélange dans un plat à gratin et posez à la surface un film plastique et réservez au frais entre 1h30 et 2 heures. Il faut que le caramel soit "pris".

Étape 3 : 

Finition : Mettez votre caramel dans une poche à douille mais sans douille. Coupez l'embout et dressez sur vos biscuits. Réservez-les 10 minutes au congélateur. Faites fondre au bain-marie le chocolat. Puis trempez les biscuits dedans à l'aide d'une fourchette. Soufflez dessus pour ôter le surplus de chocolat et obtenir une fine couche. Réservez-les sur des feuilles en plastique à température ambiante pendant 15 minutes puis disposez-les dans une boîte hermétique au frais.

BON APPÉTIT !

Hubert : pour tous ceux qui ne désirent pas cuisiner !

Si flemme est votre mot d'ordre pour la journée, n'hésitez pas à découvrir notre produit aux saveurs chocolatées. Noir ou blanc, il y a du chocolat pour tous les goûts et toutes les papilles.
Faites un tour sur notre boutique online :